Quel système de filtration choisir ?

Le choix du système de filtration est primordial pour le bon fonctionnement de votre piscine. En effet, 80% du traitement de l’eau est effectué par la filtration mécanique et 20% par les produits (chlore, sel, etc.).

1. A quoi sert le système de filtration de la piscine ?

Le système de filtration permet de désinfecter rapidement et efficacement l’eau de votre piscine. Il est nécessaire de compléter cette filtration par des produits de traitement pour garder une eau propre et stable.

Le circuit de filtration se déroule en 3 étapes : la pompe de filtration aspire l’eau par les skimmer et la bonde de fond, puis, l’eau arrive jusqu’au local technique et au système de filtration. Les plus gros déchets sont filtrés par la pompe, puis les plus petites impuretés sont filtrées par le filtre (insectes, poussières, etc.). Ensuite, l’eau continue son chemin à travers les autres équipements du circuit (électrolyseur, régulateur de ph, pompe à chaleur, etc). Une fois propre, l’eau est renvoyée dans le bassin via les buses de refoulement.

On mesure la puissance d’un filtre en micron. La précision de filtration peut aller de quelques microns à plusieurs dizaines de microns.

circuit de filtration piscine

Image : mypiscine.com

2. Les différents systèmes de filtration

  • Le filtre à sable : C’est le système le plus répandu notamment pour son bon rapport qualité / prix.
    • Fonctionnement : l’eau envoyée via la pompe passe à travers un lit de sable (on peut trouver de la zéolite ou du verre recyclé à la place du sable sur les modèles récents) pour retenir les impuretés et renvoyer dans le bassin une eau épurée.
    • Puissance du filtre : environ 30 microns.
    • Fréquence de nettoyage : environ une fois par mois en été. La pompe renvoie les éléments impurs directement aux égouts.
    • Avantages : bon marché et efficace.
    • Inconvénients : il y a des risques de surconsommation d’eau si le filtre est sous-dimensionné par rapport à la piscine.
    • Coût : de 100€ pour les petites piscines à 500€ pour les plus grandes. La durée de vie du sable est d’environ 5 ans (et jusqu’à 9 ans pour la zéolite ou le verre recyclé).
  • Le filtre à cartouche : C’est la solution la moins onéreuse et la mieux adaptée aux petites piscines.
    • Fonctionnement : l’eau sale passe dans une cartouche filtrante, composée de divers matériaux de synthèse ou végétaux, qui retient les impuretés.
    • Puissance du filtre : 10 à 40 microns environ selon la qualité de la cartouche.
    • Fréquence de nettoyage : environ une fois par semaine.
    • Avantages : peu onéreux, efficace et l’entretien de ce système prend environ 5 minutes et nécessite peu d’eau.
    • Inconvénients : un débit limité, un entretien régulier, durée de vie des cartouches d’un mois maximum.
    • Coût : entre 100€ et 500€ selon les modèles et entre 4€ et 200€ la cartouche filtrante.
  • Le filtre à diatomée : C’est le système le plus écologique, le plus efficace et le plus récent.
    • Fonctionnement : la diatomée, une micro algue unicellulaire, est insérée directement dans la filtration sous forme de poudre blanche (la diatomite). Ces algues forment une membrane naturelle qui filtre les impuretés, même microscopiques.
    • Puissance du filtre : 1 à 5 microns.
    • Fréquence de nettoyage : le filtre doit être démonté pour être détartré tous les ans avant de remplacer les diatomées.
    • Avantages : très efficace, permet de limiter énormément l’utilisation de produits chimiques.
    • Inconvénients : un système onéreux et un entretien contraignant.
    • Coût : un coût d’achat de 40 à 70% supérieur à celui d’un filtre à sable.

3. Conclusion

Le choix du système de filtration de votre piscine doit se faire en fonction de vos besoins :

– Si vous recherchez un système de filtration simple et efficace pour un budget correct, choisissez le filtre à sable. Il faudra cependant compléter le traitement avec des produits nettoyant.
– Si vous possédez une petite piscine et un petit budget, optez pour le filtre à cartouche. Ce système nécessite un traitement complémentaire et un entretien régulier.
– Si vous recherchez un système très efficace et que vous avez le budget adéquat, préférez le filtre à diatomée. Vous ferez alors des économies sur les produits d’entretien.

Pour faciliter le nettoyage de votre bassin et améliorer la qualité de l’eau de votre piscine, trois solutions s’offrent à vous :

  • Les robots de piscine : ils permettent un nettoyage total des parois et du fond de votre bassin. Découvrez notre article sur les robots de piscine pour en apprendre davantage.
  • La domotique : elle permet de simplifier et d’optimiser la gestion de la filtration et des équipements (pompe à chaleur, …) pour gagner du temps et faire des économies. Lisez notre article sur la domotique pour en savoir plus.
  • Les abris de piscine : ils protègent votre bassin des perturbations extérieures (feuilles, pollens, pollution, insectes, petits animaux pluies acides…) ce qui permet de bénéficier d’une eau propre plus longtemps et de faire des économies sur les produits d’entretien. Ils permettent aussi de protéger votre bassin du gel et de chauffer naturellement l’eau. Pour en savoir plus sur les abris de piscine, consulter notre article.

PARTAGER L’ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter